Système de ventilation à récupération de chaleur : économisez de l’énergie en maintenant la qualité de l’air intérieur

Publié le : 22 mars 20237 mins de lecture

Aujourd’hui, il est primordial d’économiser de l’énergie tout en s’assurant de maintenir une bonne qualité d’air intérieur dans nos habitations ou locaux professionnels. Pour y parvenir, une solution est de miser sur un système de ventilation à récupération de chaleur. Des experts vous expliquent tout ce qu’il faut savoir sur ce type de système, ses avantages, ses différents types et comment l’entretenir afin de garantir son bon fonctionnement.

Qu’est-ce qu’un système de ventilation à récupération de chaleur ?

Un système de ventilation à récupération de chaleur est un appareil qui permet de ventiler un lieu tout en récupérant la chaleur de l’air sortant. Concrètement, il récupère la chaleur de l’air vicié dans le but de réchauffer l’air frais entrant dans le local. Ce dispositif est donc un parfait allié pour économiser de l’énergie, améliorer le confort thermique et maintenir une bonne qualité de l’air intérieur.

Comment fonctionne un système de ventilation à récupération de chaleur ?

Fonctionnement général

Le fonctionnement d’un système de ventilation à récupération de chaleur est plutôt simple. Il est composé d’un échangeur thermique, d’un ventilateur d’extraction d’air vicié et d’un ventilateur d’amenée d’air frais. Ainsi, l’air vicié est extrait des pièces humides comme la salle de bains, la cuisine ou les toilettes. Il est ensuite filtré puis envoyé vers l’échangeur thermique qui va récupérer la chaleur de cet air en le faisant passer sur des plaques de métal chaudes. Cet air chaud sera alors renvoyé à l’extérieur via le ventilateur d’extraction. De l’autre côté, l’air frais venant de l’extérieur est filtré puis envoyé vers l’échangeur thermique dans lequel il sera réchauffé avant d’être distribué dans les pièces de la maison.

Le circuit d’air entrant

Comme évoqué précédemment, le circuit d’air entrant dans le système de ventilation passe par l’échangeur thermique. Celui-ci a pour rôle de récupérer la chaleur de l’air sortant afin de réchauffer l’air frais entrant. L’air frais est alors diffusé dans les pièces sèches comme le séjour, les chambres etc. Ce qui permet de garantir un apport d’air sans courant d’air, ni sensation de froid.

Le circuit d’air évacué

Le circuit d’air évacué permet d’extraire l’air vicié de la maison. Cet air est généralement évacué depuis les pièces de vie humides comme la salle de bains, la cuisine ou les toilettes. L’air évacué est envoyé vers l’échangeur thermique qui récupère la chaleur contenue dans cet air avant de l’envoyer vers l’extérieur via un conduit d’évacuation. Enfin, il convient de noter que, contrairement à un système de ventilation classique qui laisse échapper la chaleur par les fenêtres, un système de ventilation à récupération de chaleur permet, lui de récupérer cette chaleur et de la recycler pour chauffer notre habitat.

Avantages de l’utilisation d’un système de ventilation à récupération de chaleur

L’utilisation d’un système de ventilation à récupération de chaleur permet de nombreux avantages pour votre foyer. Non seulement vous économisez de l’énergie avec la veille intelligente en récupérant la chaleur de l’air évacué, mais vous améliorez la qualité de l’air intérieur en assurant une ventilation continue et l’évacuation de l’humidité. Ainsi, vous prévenez les problèmes liés à l’humidité tels que les moisissures. De plus, vous améliorez le confort thermique en gardant une température constante à l’intérieur de la maison.

Types de systèmes de ventilation à récupération de chaleur

Systèmes de ventilation double-flux

Le système de ventilation double-flux est le plus performant, car il permet de récupérer la chaleur d’une part et de rafraîchir l’air en été d’autre part. Il est composé d’un échangeur thermique et de deux réseaux de gaines : l’un pour l’air frais entrant et l’autre pour l’air vicié sortant. C’est le système le plus adapté pour les maisons neuves, bien étanches et bien isolées.

Systèmes de ventilation simple-flux hygroréglable

Ce système ajuste automatiquement son débit d’air en fonction de l’hygrométrie et de la température. C’est un système moins coûteux que le double-flux, qui convient très bien aux maisons anciennes ou à des rénovations.

Systèmes de ventilation mécanique contrôlée (VMC) double-flux thermodynamique

Ce système est semblable au système de ventilation double-flux, mais avec une différence : il est couplé avec une pompe à chaleur. Ainsi, il permet de récupérer de la chaleur sur l’air sortant et de la transmettre à un liquide caloporteur. Celui-ci est ensuite utilisé pour chauffer l’eau sanitaire ou l’air soufflé par la VMC.

Systèmes de ventilation VMC simple-flux autoréglable

Comme le système simple-flux hygroréglable, ce système fonctionne avec des extracteurs dans les pièces humides. Toutefois, il présente l’avantage de ne pas nécessiter de réglage particulier, car il s’adapte automatiquement aux besoins de la maison.

Conseils pour l’entretien d’un système de ventilation à récupération de chaleur

Nettoyage régulier des filtres

Les filtres du système de ventilation doivent être nettoyés régulièrement pour garantir leur bon fonctionnement. En général, l’entretien doit être réalisé tous les six mois.

Inspection des gaines et conduits

Les gaines et les conduits doivent être inspectés pour s’assurer qu’il n’y a pas d’obstruction ni de fissures qui pourraient entraver le bon fonctionnement du système de ventilation.

Vérification des performances du système

Enfin, il est important de vérifier régulièrement les performances du système de ventilation. Pour cela, vous pouvez vous baser sur les consommations d’énergie ou encore sur les niveaux de bruit. Si vous constatez une dégradation des performances, il peut-être nécessaire de faire appel à un professionnel pour procéder à une maintenance plus technique.

Plan du site